1.1. La considération

Le problème le plus grave, c’est la mauvaise considération par une certaine frange de la population. « Papa (ou Maman), regarde, un SDF, un clochard ». « Ne le touche pas ! ». Un « sous-homme » ou une « sous-femme ». Ces regards et comportements du haut vers le bas tuent. A ces moments-là, on souhaite à ces personnes tellement hautaines qu’elles tombent un jour aussi « dans la  merde ».

Ce sont d’ailleurs souvent les mêmes : bien installés dans leur confort avec un poste stable (RATP…). Mais il y a aussi les travailleurs, les bosseurs (« qui se lèvent tôt le matin ») qui ne comprennent pas que les SDF ne sont pas toujours des fainéants .

Psychologiquement, ce sont des gens qui ont besoin de quelqu’un dont ils peuvent se distinguer, se sentir mieux, se sentir plus riche, plus intelligent, plus beau. Qui ont besoin des « sous-hommes » pour leur propre existence, trop pauvres en intellect ou amour.

La solution, les solutions ?

Hm, difficile à voir : cliquez-ici !

Publicités

Une réflexion au sujet de « 1.1. La considération »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s